Les Brèves

    Orléans jouera de nouveau

    Festival des jeux

    Le dernier week-end des vacances d’été, au Campo Santo, aura lieu la 4e édition d’Orléans Joue. Environ 200 jeux de société, de rôles et pour les enfants, jeux emblématiques ou très récents, seront à essayer. Le festival sera aussi l’occasion de surprises ludiques, en lien avec la cité johannique.

    Claire Seznec

    Dernier moment de délassement avant la rentrée, l’événement Orléans Joue, organisé par l’association du même nom, va s’installer les 2 et 3 septembre au Campo Santo pour sa 4e édition. Sous les tentes montées dans ce lieu emblématique de la ville, il y aura plus de 200 tables de jeux de tous genres. « Les années précédentes, le public était surtout composé de personnes spécialisées et d’ultra fans de jeux, d’Orléans et d’ailleurs, se souvient Billy Bécone, organisateur du festival. Maintenant, on cherche à attirer les familles et les curieux. » On comptera donc, aux côtés des jeux plus complexes et des jeux de société, des jeux dédiés aux enfants. L’association espère aussi faire une « vraie place » aux jeux de rôles, grâce à la possible venue du célèbre jeu Cthulhu, basé sur l’univers d’aventures d’Howard Philips Lovecraft. D’ici la fin du mois d’août, nous saurons si l’éditeur participera ou non au festival. Pour l’heure, une cinquantaine d’éditeurs, dont un quart de nouveaux, ont déjà confirmé leur présence. Parmi eux, Goliath, créateur du Triominos (variante des dominos), Gigamatic, créateur de Flamme rouge (jeu de course rapide et tactique) et les Space Cowboys, avec une nouveauté.

    L’Histoire en jeux

    Cette année, Orléans Joue proposera deux axes originaux : les jeux traditionnels, avec plusieurs tables d’échecs, et plusieurs jeux de société en lien avec l’Histoire. D’ailleurs, Darius Trimegistre sera invité pour l’occasion. « C’est un passionné de l’empire romain. Il sera sans doute habillé en conséquence… précise Billy Bécone. Pour le festival, il présentera sa collection de jeux anciens, qui datent du néolithique à la chute du fameux empire. Ce sont de vrais jeux, pas des jeux de société sur l’Histoire ! » D’autres jeux, comme De Bellis Antiquitatis par exemple, auront leur place dans le festival afin de « vivre l’Histoire différemment » avec une grande table de jeu et des figurines.

    Parmi la vingtaine de prototypes de jeux dévoilés lors de l’événement, une initiative, portée par l’association H2O, pourrait bien voir le jour : il s’agit d’un jeu de société imaginé à Orléans, par des Orléanais, pour promouvoir la cité johannique grâce au personnage emblématique qu’est Jeanne d’Arc. « J’espère terminer le prototype cet été pour le présenter à Orléans Joue », confie Dominique Breton, l’un des membres de l’équipe de ce futur jeu.

    Plus d’infos

    La 4e édition du festival Orléans Joue se déroulera le samedi 2 septembre, de 10 h à 20 h, et dimanche 3 septembre, de 10 h à 18 h, au Campo Santo à Orléans. L’entrée coûte 2 € et est gratuite pour les moins de 12 ans. Plus de renseignements sur www.orleans-joue.fr

    Les Brèves