Les Brèves

    Escroquerie

    Sachez-le… Parce que Nicolas Hulot l’a décrété, vous ne roulerez plus avec un moteur utilisant une énergie fossile en 2040. Et oui, l’actuel ministre de l’Écologie est un visionnaire mais surtout – et on aurait pu penser qu’il ne serait pas le premier de la classe en cette matière –, un roi de la communication.

    Se fixer un cap n’est pas nécessairement une mauvaise chose. D’ailleurs, ne dit-on pas : « gouverner, c’est prévoir. » Reste qu’entre 2017 et 2040, nous aurons à voter à quatre reprises pour élire un nouveau Président. Dans le même temps, difficile d’imaginer combien de ministres de l’Écologie auront posé leur postérieur sur le siège qu’occupe actuellement Nicolas Hulot. Et dans cet intervalle, combien de visions contradictoires nous seront proposées ?

    On aurait pu attendre la mise en place d’un fonds spécial pour développer de nouvelles batteries à destination des véhicules électriques ou d’un pool de recherche pour imaginer des solutions encore plus brillantes avec nos talentueux chercheurs, qui ne cessent de se désespérer face au manque de moyens… On aurait pu également faire asseoir à une même table les constructeurs français qui travaillent ardemment sur le sujet et leur proposer une collaboration public/privé pour accélérer la cadence… Ou que sais-je encore !

    Alors, certes, on peut imaginer que Nicolas Hulot n’en restera peut-être pas à cette divine parole prémonitoire. Mais que diable, arrêtons la mascarade politique des grandes phrases !

    Les Brèves