Les Brèves

    Patron, à boire… et à gober !

    Tendances

    Gober ses cocktails plutôt que de les boire ? C’est la grande tendance rafraîchissante de cet été ! Les jello shots s’invitent en effet dans les soirées avec un concept étonnant et renversant*… 

    Nom d’un petit mojito ! Mais quels sont donc ces drôles de gobelets qui détrônent notre cocktail préféré et notre verre de rosé ? Fini les caïpirinhas, les pina colada et autres daïquiris que l’on sirote au bord de la piscine. Cet été, nos cocktails se métamorphosent en gelées à gober. Comme dans les soirées étudiantes américaines, les jello shots* débarquent pour une version plus fruitée et gourmande !

    Des shots renversants

    Ultra-frais, colorés et ludiques, les jello shots sont encore peu répandus en France, alors qu’ils font déjà un carton outre-Atlantique depuis plusieurs années. Mais c’est toutefois dans l’Hexagone que cette drôle de gelée serait née ! Pour la petite histoire, il semblerait en effet que ce soit le chef de cuisine de Napoléon Bonaparte qui aurait réalisé une gelée de fleur d’oranger au vin rosé de champagne pour le célèbre empereur…

    Vrai ou faux, peu importe, cette spécialité alcoolisée a un effet renversant sur les amateurs de mixologie ! Pour les fabriquer, rien de plus simple : il suffit de faire bouillir de l’eau dans une casserole et d’y ajouter des feuilles de gélatine. On verse ensuite un peu d’eau froide et de l’alcool (traditionnellement de la vodka) avant de laisser refroidir la préparation dans des moules à gâteau ou des verres à liqueur. On peut évidemment réaliser des jello shots avec différents alcools (tequila, bourbon, gin, champagne…) et y ajouter des fruits (fraises, menthe, citron, framboises…) ou du colorant alimentaire pour multiplier les couches de couleurs. Il suffit ensuite de servir avec une petite cuillère et de déguster !

    La pastèque, c’est tonic !

    C’est l’un des fruits préférés de nos étés et c’est donc tout naturellement que la pastèque se transforme, elle aussi, en cocktail à croquer. Pour réaliser un « pastèque tonic » en une trentaine de jello shots, vous aurez besoin de 50 cl de tonic, d’une pastèque, de 21 feuilles de gélatine, de 5 citrons verts et de 40 cl de gin. Dans l’eau froide, faites tremper les feuilles de gélatine et coupez la pastèque en deux en retirant toute la chair avec une cuillère parisienne. Récupérez environ 1 litre de jus en mettant la chair dans une passoire et portez-le à ébullition dans une casserole avec un peu de jus de citron vert et le tonie.

    « Une spécialité qui remonterait à Napoléon Bonaparte… »

    Retirez la préparation du feu et incorporez la gélatine essorée. Mélangez et ajoutez le gin avant de remuer à nouveau. Versez le tout dans des coques de pastèque ou dans des verres à liqueur et mettez au frais durant six heures avant de servir.

    Le mojito s’invite en shot

    Si, à Orléans, les mojitos vont couler à flot dans le quartier Bourgogne avec l’ouverture d’un nouveau bar à mojitos, (voir p.11), il est possible, aussi, de jouer à domicile. Les mojito shots épateront ainsi sans conteste vos invités : pour cette recette, vous aurez besoin de 10 citrons verts, de 2 dl d’eau, de 2 dl de cachaça, de 200 g de sucre, de 12 feuilles de gélatine et d’un bouquet de menthe fraîche. Dans une casserole, vous porterez à ébullition l’eau et le sucre avant d’y ajouter la moitié du bouquet de menthe. Vous laisserez infuser hors feu.

    Coupez ensuite les citrons verts en deux et évidez-les avec une cuillère parisienne sans trouer la peau. Puis pressez la chair pour en récupérer le jus et filtrez-le. Ajoutez le cachaça et mélangez le tout avec l’eau et la gélatine ramollie en prenant soin d’ôter les feuilles de menthe. Faites chauffer encore une fois pour dissoudre la gélatine. Dans un plat, calez les demi-citrons et ciselez quelques feuilles de menthe par-dessus. Remplissez les citrons avec la préparation et conservez 12 heures au réfrigérateur. Une fois vos jello shots de mojito prêts, vous pouvez couper les citrons en quartiers afin de les déguster plus facilement ! ?

    * L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

    Les Brèves